Aller au menu Aller au contenu
Conception Produit Process
Laboratoire des Sciences pour la Conception, l'Optimisation et la Production de Grenoble
Conception Produit Process
Conception Produit Process
< >

> GSCOP_Recherche > GSCOP_ConceptionProduitProcess

Intégration du risque chimique en conception de produit aéronautique

Résumé

Dans un contexte réglementaire contraignant (REACh), ce projet a pour but de développer une méthode permettant d'évaluer, le plus amont possible du processus de conception, le risque chimique potentiellement présenté par un équipement aéronautique depuis sa livraison jusqu'à sa fin de vie. Le résultat s'intègre dans l'ensemble des paramètres gérés par les concepteurs, dans un but d'amélioration de la traçabilité des substances dangereuses et de maîtrise du risque chimique présenté par l'équipement. Le développement de la méthode s'appuie tant sur l'analyse des modes d'évaluation classiques de risques chimiques, pour différents périmètres, que sur celle des pratiques de conception aéronautiques. En parallèle, des tests in situ en Bureaux d'Etudes sont réalisés itérativement, permettant de définir des outils d'évaluation et d'aide à la décision adaptés aux besoins identifiés des concepteurs. Les travaux aboutissent à la proposition d'une méthode permettant au concepteur de répondre à la problématique risque chimique à partir des seules données issues du processus de conception, rendant cette nouvelle approche miscible à ses activités quotidiennes.

Doctorant : Maud LEMAGNEN
Université de Grenoble, 2007
Directeurs de thèse :Daniel BRISSAUD et Fabrice MATHIEUX
Partenaire : SAGEM (Groupe Safran)

Lien vers la thèse

Objectifs


Dans un contexte réglementaire de plus en plus contraignant (REACh), ce projet a pour but de développer une méthode et des outils pour :
  • connaître le contenu en "substances" d'un produit,
  • évaluer le risque chimique afférent à toutes les phases du cycle de vie,
  • S'appuyer sur cette évaluation pour orienter le choix des concepteurs, le plus amont possible du processus de développement de produit afin de diminuer ce risque chimique.
Les métodes utilisées:
  • analyse des pratiques de conception dans le secteur,
  • analyse des méthodes d'évaluation classiques de risques chimiques (Santé - sécurité, ACV, etc...) et adaptation à l'activité de conception,
  • développement et test in situ (bureau d'études d'équipements hydromécaniques) d'outils d'évaluation et d'aide à la décision.

Résultats







  • un outil de quantification et de hiérarchisation du risque chimique associé à un équipement en développement,
  • un outil d'exploitation de ces résultats pour la prise de décision en conception (validation, recherche de substitution, etc.),
  • une méthode globale d'intégration de ces outils dans le processus de développement des équipements,
En bref, un outil permettant de respecter le règlement REACh (obligation de notification) voire d'anticiper de futurs développements de ce règlement (minimisation à la source en conception).

mise à jour le 26 février 2015

  • Tutelle CNRS
  • Tutelle Grenoble INP
  • Université Joseph Fourier
  • Tutelle UMR
Univ. Grenoble Alpes