Aller au menu Aller au contenu
Recherche Opérationnelle et Systèmes de Production
Laboratoire des Sciences pour la Conception, l'Optimisation et la Production de Grenoble
Recherche Opérationnelle et Systèmes de Production
Recherche Opérationnelle et Systèmes de Production

> GSCOP_Recherche > GSCOP_RechercheOpérationnelle

Soutenance de thèse de Florian Fontan le 21 novembre 2019 à 14H en amphi Gosse - Bât. C - Site Viallet - Grenoble INP

Publié le 15 novembre 2019
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In
Soutenance 21 novembre 2019

Intitulée : « Contributions théoriques et pratiques à l'ordonnancement d'observations d'étoiles »

Les membres du jury :
 
  • Christophe Rapine, Professeur, Université de Lorraine, rapporteur
  • Safia Kedad-Sidhoum, Professeure, Cnam, rapportrice
  • Christian Artigues, Directeur de Recherche, LAAS-CNRS, examinateur
  • Anne-Marie Lagrange, Directrice de Recherche, IPAG-CNRS, examinatrice
  • Nadia Brauner, Professeure, Université Grenoble Alpes, directrice de thèse
  • Pierre Lemaire, Maître de Conférence, Grenoble INP, encadrant

Résumé :

Il existe peu de grands télescopes et le temps d'observation est une ressource précieuse sujette à une forte pression de la part d'une communauté concurrentielle. En outre, un nombre croissant de projets astronomiques nécessitent l'observation d'un grand nombre d'objets célestes pendant des runs discontinus répartis sur plusieurs mois ou années. Cette thèse est le fruit d'une collaboration entre des chercheurs en recherche opérationnelle du laboratoire G-SCOP et des astrophysiciens de l'unité de recherche IPAG. Son but était d'optimiser l'ordonnancement d'observations d'étoiles sur les télescopes, en particulier, sur le Très Grand Télescope. Le premier chapitre contient une étude théorique de la complexité de plusieurs variantes de problèmes d'ordonnancement de maximisation de profits dépendants du temps d'exécution. Ces problèmes apparaissent entre autres comme sous-problèmes du problème réel d'ordonnancement d'observations d'étoiles étudié dans le deuxième chapitre, pour lequel nous avons développé une recherche locale à voisinage large rapide et efficace. Le troisième chapitre ne concerne pas le problème d'ordonnancement d'observations d'étoiles. Il décrit l'algorithme de recherche arborescente que nous avons développé pour le problème de découpe de verre posé par l'entreprise Saint-Gobain pour le challenge ROADEF/EURO 2018.

 
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 15 novembre 2019

  • Tutelle CNRS
  • Tutelle Grenoble INP
  • Université Joseph Fourier
  • Tutelle UMR
Univ. Grenoble Alpes