Aller au menu Aller au contenu
Conception Produit Process
Laboratoire des Sciences pour la Conception, l'Optimisation et la Production de Grenoble
Conception Produit Process
Conception Produit Process

> GSCOP_Recherche > GSCOP_ConceptionProduitProcess

Soutenance de thèse de Thi Ai Lanh NGUYEN, lundi 04 Avril à 10h, en amphi Gosse - Grenoble INP

Publié le 22 mars 2016
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Soutenance 4 avril 2016

Intitulée : « Reconception de l’outil de production dans un contexte de minimisation de la consommation énergétique»

Les membres du jury :

  •  Mme. Hélène Chanal, Maitre de Conférences HDR, Institut Pascal, IFMA, Rapporteur
  • M. Bertrand Rose, Maitre de Conférences HDR, Université de Strasbourg, Rapporteur
  • M. Pascal Mognol, Professeur, École Normale Supérieure de Rennes, Examinateur
  • Mme. Peggy Zwolinski, Professeur, Grenoble INP, Examinateur
  • M. Henri Paris, Professeur, Université de Grenoble, Directeur de thèse
  • M. Matthieu Museau, Maitre de Conférences, Université de Grenoble, Co-encadrant

Résumé
:
Face aux problématiques liées à la consommation énergétique, les industriels prennent conscience de réduire cette consommation. Une des pistes possibles est de repenser les moyens de production qui dans la plupart des cas ont été conçus pour répondre principalement à des performances de productivité. Les solutions retenus mettent en œuvre des technologiques énergivores. En mettant en avant les contraintes énergétiques lors de la reconception des moyens de production, il est possible de réduire de manière significative la consommation énergétique sans pour autant changer le procédé.

Cette thèse propose une méthodologie pour reconcevoir les moyens de production. Celle-ci s’appuie sur une approche « design for x » où x est l’efficacité énergétique. Dans un premier temps, l’analyse du moyen de production est effectuée et un indicateur d’efficacité et de gain potentiel a été défini. Cet indicateur est alors interprété lors de la reconception des moyens de production tout en s’assurant de la dépendance des actions de conception, évitant ainsi les transferts d’impacts. Ces actions sont structurées en 4 pistes de reconception. Cette méthodologie est illustrée à l’aide d’un cas d’étude.

Mots clés : Design for x, efficacité énergétique, reconception, scénario de reconception
 

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 30 mars 2016

  • Tutelle CNRS
  • Tutelle Grenoble INP
  • Université Joseph Fourier
  • Tutelle UMR
Univ. Grenoble Alpes