Aller au menu Aller au contenu
Système d’Information, conception RobustE des Produits
Laboratoire des Sciences pour la Conception, l'Optimisation et la Production de Grenoble
Système d’Information, conception RobustE des Produits
Système d’Information, conception RobustE des Produits

> GSCOP_Recherche > GSCOP_SystèmeInformationRep

Soutenance de thèse de Wafa Triaa (SIREP) le vendredi 21 septembre 2018 à 10H00 en amphi Gosse - Site Viallet - Grenoble INP

Publié le 18 septembre 2018
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Soutenance 21 septembre 2018

Intitulée : Gestion agile de processus métier : proposition d’une approche tirée par les compétences.

Les membres du jury :

  • M. François CHAROY Professeur, Université de Lorraine, Rapporteur
  • M. Laurent GENESTE, Professeur, Ecole Nationale d'Ingénieur de Tarbes, Rapporteur
  • M. Laurent TABOUROT, Professeur, Université Savoie Mont Blanc, Examinateur
  • M. Farouk TOUMANI, Professeur, Université Blaise-Pascal, Examinateur
  • Mme. Lilia GZARA, Maître de conférences, HDR, Grenoble INP, Directrice de thèse
  • M. Hervé VERJUS, Maître de conférences, Université Savoie Mont Blanc, Co-Directeur de thèse

Résumé :

Les approches en gestion des processus d'entreprise (Business Process Management) permettent d'avoir une vision transversale de chaque processus. Le support informatique du BPM (connu sous l'appellation BPMS) à été conçu pour fournir un soutien aux acteurs impliqués pour la modélisation, l'automatisation, l'exécution, le suivi/contrôle des processus. Cependant, beaucoup d'entreprises font le constat que les approches classiques de BPM ne suffisent plus à rendre les processus performants et à assurer leur pérennité. Elles évoluent dans un environnement incertain, en pleine mutation et en constante évolution. Pour faire face à ces changements, le facteur clé de succès d'une transformation au sein de l'entreprise est sa capacité d'agilité. Cette agilité est basée à la fois sur l'agilité organisationnelle de ses processus métier et sur l'agilité de ses applications informatiques supportant ces processus. Ces deux dimensions de l'agilité (organisationnelle et technique) ont été abordées dans la littérature selon diverses méthodes et solutions agissant sur une ou plusieurs perspectives du processus (i.e. informationnelle, organisationnelle, fonctionnelle, opérationnelle et comportementale). Malgré la diversité de ces approches, l'agilité des processus d'entreprises reste encore de nos jours un vrai défi. La plupart des travaux se sont intéressées à la dimension technique (assurée par des langages de description, des systèmes d'exécution permettant de la reconfiguration dynamique, des méthodes d'analyse de processus notamment à partir de l'exploitation des données tracées, l'utilisation des techniques pertinentes comme le processus mining, etc). Alors que la prise en considération de la dimension organisationnelle de l'agilité est encore peu étudiée aujourd'hui. De ces constats, découle l'objectif de notre travail de thèse, celui de proposer une méthode et un environnement permettant d'améliorer l'agilité organisationnelle des processus industriels en cours d'exécution. Notre travail tient compte à la fois de la nature incertaine, imprévisible et dynamique de processus et d'autre part de ses perspectives organisationnelle et comportementale. Pour y parvenir, notre approche s'appuie sur certains principes de l'agilité favorisant la responsabilisation des acteurs et leurs capacités de prise de décision. Nous avons fixé les objectifs suivants: (i) prendre en considération des besoins survenus pendant l'exécution du processus pour prendre la bonne décision au bon moment, (ii) avoir un moyen systématique permettant d'identifier les acteurs adéquats pour réussir l'exécution des activités émergentes et vérifier si un acteur possède une compétence particulière et (iii) entremêler la modélisation et l'exécution du processus pour l'adapter à la nouvelle situation survenue pendant son exécution. Cette approche met en oeuvre des travaux et méthodes dans différents domaines (système d'information, recherche d'information, ontologie, analyse des concepts formels, aide à la décision multi-critère...). Pour répondre à nos besoins, (i) notre travail est inspiré du système de recherche d'information. Nous utilisons une requête en langage naturel pour exprimer le besoin de recherche d'expertise. (ii) Nous avons proposé deux référentiels de compétences, une ontologie de compétences requises traitant le problème d'hétérogénéité de description de compétences et un treillis de compétences acquises organisant les profils d'acteurs. Ces deux référentiels serviront à la découverte des compétences requises et des acteurs disposant de ces compétences. (iii) Nous avons considéré que le problème de déploiement de compétences dépend du contexte d'exécution du processus. Ainsi, une méthode d'aide à la décision est utilisée pour sélectionner les alternatives respectant au mieux le contexte d'exécution du processus. Afin d'intégrer les changements au niveau modèle et/ou instance du processus, des actions d'adaptation sont définies en se référant aux travaux traitant de l'agilité technique du processus.

Mots clés : BPM, BPM agile, gestion de compétences, maîtriser le changement, agilité organisationnelle.



Abstract :

For several years, Business Process Management (BPM) is recognized as a holistic management approach that promotes business effectiveness and efficiency. The technical tool to manage business processes is Business Process Management System (BPMS). BPMS provide a comprehensive platform to design, deploy, manage the enactment and monitor business processes. Increasingly, corporates find themselves, operating in business environment filled with unpredictable, complex and continuous change. Driven by these dynamic competitive conditions, they look for dynamic management of their business processes to maintain their processes performance. One domain that has dominated the thinking of most managers from several years is agility. It is considered as inescapable feature of today's forward-looking corporates. Over the last two decades, corporates have focused on improving the agility of their business processes over two dimensions: organizational and technical. Most of the work has focused on the technical dimension (provided by desciption languages, execution systems allowing dynamic reconfiguration, methods to analyze processes, especially by the exploitation of events logs, using of relevant techniques such as process mining, etc.). Whereas the consideration of organizational dimension of agility is still poorly studied today. In our work, we are focused on organizational agility, based on a set of principles and practices used to master change. Human dimension the key element of organizational agility was and stills not taken into consideration within BPM. Thus, in our approach, we integrate the competency management to answer how stakeholders can find the right performers at the right time for the right type of contribution. Our goal aims to analyze and construct the social network between processes actors, to provide answers to two important questions of "who owns what?" and "who needs what?" Owing to competencies retrieval process and data mining techniques, unplanned participations could be rapidly and dynamically taken into account. To move forward the following areas need to be investigated and addressed: (i) Accelerating the dissemination of information to make the right decision at the right time, (ii) identifying and exploiting competencies to optimize the choice of individual (or groups) for emergent tasks. (iii) Merging of the design and execution phase in the BPM model. So that there is no explicit or ordered distinction between the two phases. Our approach implements studies and methods from several domains (retrieval information systme, ontology, Galois lattice, ....). The above needs are achieved through our approach where: (i) a natural language query is used to define the need for expertise research. Each query will provide the intention behind the needed competencies to be performed. (ii) We have proposed two competency repositories. To deal with the heterogeneity problem of competency description, we propose an ontology of required competencies. And to provide an efficient access to relevant performer, we decide to represent all the identified profiles under the Galois approach. Based on these two repositories, the required competencies are identified and the possible candidates are extracted. (iii) Finally, the identified candidates are evaluated to select the relevant ones taking into account the execution context. After selecting the relevant performers, the process model and/or process instance could be adjusted based on the identified competencies.

Key words : BPM, Agile BPM, Competency management, Master change, Organizational agility.
 

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 18 septembre 2018

  • Tutelle CNRS
  • Tutelle Grenoble INP
  • Université Joseph Fourier
  • Tutelle UMR
Univ. Grenoble Alpes