Aller au menu Aller au contenu
Système d’Information, conception RobustE des Produits
Laboratoire des Sciences pour la Conception, l'Optimisation et la Production de Grenoble
Système d’Information, conception RobustE des Produits
Système d’Information, conception RobustE des Produits
< >

> GSCOP_Recherche > GSCOP_SystèmeInformationRep

Soutenance de thèse Manel Brichni (SIREP) le 10 décembre 2015 à 10h en amphi Gosse - Site Viallet Grenoble INP

Publié le 17 novembre 2015
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Soutenance 10 décembre 2015

Manel Brichni soutiendra sa thèse intitulée : "Vers un cycle d’amélioration continue pour la capitalisation des connaissances: Un cas d’étude à STMicroelectronics" Ces travaux de recherche ont été préparés dans les laboratoires LIG et G-SCOP en collaboration avec STMicroelectronics, sous la direction de Sophie Dupuy-Chessa (LIG), Lilia Gzara (G-SCOP) et Corinne Jeannet (STMicroelectronics).

Titre: Vers un cycle d’amélioration continue pour la capitalisation des connaissances: Un cas d’étude à STMicroelectronics


Membres du jury:

  • M. Camille SALINESI, Professeur, Université Paris 1 (Panthéon Sorbonne), Rapporteur
  • M. Eric DUBOIS, Professeur, Luxembourg Institute of Science of Technology, Rapporteur
  • Mme Nada MATTA, Professeur, Université de technologie de Troyes, Examinatrice
  • M. Laurent GENESTE, Professeur, Ecole Nationale d’Ingénieur de Tarbes, Examinateur
  • M. David ROZIER, Ingénieur de recherche, Xerox Research Center, Examinateur
  • Mme Sophie DUPUY-CHESSA, Professeur, Université de Grenoble, Directrice de thèse
  • Mme Lilia GZARA, Maître de conférence HDR, Grenoble INP, Co-Encadrante de thèse
  • Mme Corinne JEANNET, Ingénieur, STMicroelectronics Crolles, Co-Encadrante de thèse
  • Mme Nadine MANDRAN, Ingénieur, CNRS-Centre National de la Recherche Scientifique, Invitée

Résumé:

À STMicroelectronics, l’équipe de Business Intelligence est confrontée à exploiter quotidiennement des données et des informations pour créer des rapports d’activité afin de superviser la production. Dans une telle organisation industrielle, les produits changent régulièrement et les données peuvent rapidement devenir obsolètes. Par conséquent, au fil du temps, le nombre de rapports crées est de plus en plus important, tandis que les connaissances sur leur création sont perdues. Ceci est illustré dans une évaluation qualitative
et quantitative de la partie principale du système de connaissances à STMicroelectronics. Ainsi, des problèmes d’obsolescence, de duplication, de non-centralisation et de prolifération continuent à surgir. Ce travail doit, donc, répondre à la question de recherche générale suivante:

Comment assurer une capitalisation continue des connaissances métier?

Pour répondre à cette question, un cycle d’amélioration continue pour la capitalisation des connaissances est proposé. Son objectif est de capitaliser efficacement et en permanence les connaissances, tout en ciblant les besoins métier et assurant une solution évolutive.
Un système de Business Intelligence pour la Business Intelligence (BI4BI) est proposé. Comme la connaissance est intégrée non seulement dans les systèmes et les outils, mais aussi détenue par les humains et leurs pratiques, notre solution de capitalisation de connaissances
proposée implique aussi les utilisateurs et les organisations: elle propose de recueillir les points de vue des utilisateurs pour les intégrer dans la capitalisation des connaissances et dans notre système BI4BI.

Mots clés :
Capitalisation des connaissances, reporting décisionnel, Design Science Research, cycle d’amélioration continue.


Title:
Towards a Continuous Improvement Cycle for Knowledge Capitalization: A Case Study at STMicroelectronics

Abstract:

At STMicroelectronics, the Business Intelligence team is daily confronted to exploit data and information to create reports about manufacturing activities in order to supervise it. In such an industrial organization, products change regularly and data can quickly
become obsolete. Consequently, over time, the number of created reports is highly growing, while knowledge about their creation is lost. This is shown in a qualitative and quantitative evaluation of the main part of the STMicroelectronics’ knowledge system. As a result, problems related to knowledge obsolescence, duplication, non-centralization and proliferation continuously arise. Therefore, this work addresses the general following research question:

How to ensure a continuous expert knowledge capitalization?

To answer this question, a continuous improvement cycle for knowledge capitalization is proposed. Its objective is to effectively and continuously capitalize expert knowledge while targeting business needs and providing an evolving solution. It is based on a Business
Intelligence for Business Intelligence system (BI4BI). Since knowledge is embedded not only in systems and tools, but also in human minds and practices, our proposed knowledge capitalization solution also involves people and organizations: it proposes to collect users’ feedbacks and insights to integrate them in knowledge capitalization and in our BI4BI tool.


Keywords:
knowledge capitalization, Business Intelligence, Design Science Research, continuous improvement cycle.

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 17 novembre 2015

  • Tutelle CNRS
  • Tutelle Grenoble INP
  • Université Joseph Fourier
  • Tutelle UMR
Univ. Grenoble Alpes