Aller au menu Aller au contenu
Recherche Opérationnelle et Systèmes de Production
Laboratoire des Sciences pour la Conception, l'Optimisation et la Production de Grenoble
Recherche Opérationnelle et Systèmes de Production
Recherche Opérationnelle et Systèmes de Production

> GSCOP_Recherche > GSCOP_RechercheOpérationnelle

Thématique ROSP: Chaîne logistique

Mis à jour le 10 février 2012
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Premier axe de recherche de ROSP: Étude des problèmes liés à la chaîne logistique depuis la production, le stockage jusqu'au transport. Nous nous intéressons en particulier à des généralisations du problème de lotsizing

Le mouvement de globalisation de l'économie pousse les grandes entreprises à réfléchir plus finement sur leurs chaînes logistiques. Nous nous intéressons dans cet axe à la construction du planning des activités de production, de stockage et de transport dans les chaînes logistiques. Ces problèmes sont en fait des extensions du problème de lotsizing. Ainsi, le lot-sizing couplé (coordination de plusieurs entreprises) permet de densifier le transport et ainsi réduire l'impact écologique tout en entrainant des gains économiques.
lien document Ces questions se posent aussi naturellement quand les décisions sont prises par plusieurs acteurs (optimisation distribuée). Nous étudions les mécanismes de coordination clients-fournisseurs et la valeur des informations échangées et nécessaires dans une coordination optimisée. Enfin nous travaillons sur les problématiques qui relient la conception et le cycle de vie du produit avec la chaine logistique. Des problèmes d'optimisation se posent en conception quand les entreprises conçoivent leurs produits de façon très modulaires pour offrir une grande diversité d'offre. La prise en compte du cycle de vie des produits dans la conception et gestion des chaînes logistiques amène naturellement à considérer la logistique inverse pour la gestion de la fin de vie des produits. Nous travaillons sur la gestion de flux et le dimensionnement de cette « boucle » inverse à travers les emballages réutilisables : bacs des pièces fournisseurs chez RENAULT, bouteilles consignées chez Danone Eaux France, containers de marchandises, etc.

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 10 février 2012

  • Tutelle CNRS
  • Tutelle Grenoble INP
  • Université Joseph Fourier
  • Tutelle UMR
Univ. Grenoble Alpes