Aller au menu Aller au contenu
Travailler à G-Scop
Laboratoire des Sciences pour la Conception, l'Optimisation et la Production de Grenoble
Travailler à G-Scop
Travailler à G-Scop
< >

> GSCOP_RECRUTEMENT > GSCOP_Stages

Protocole de génération de méta-modèles d’analyse de cycle de vie en vue d’intégrer l’éco-conception dans les processus d’ingénierie produit

Responsable(s) : Lucie DOMINGO, Maud RIO.
Tel. +33 (0)4 76 57 50 82    Bureau : C206
 Mel : lucie.domingo@g-scop.eu ; maud.rio@g-scop.eu

G-SCOP travaille sur la thématique de l’éco-conception dans l’industrie. Dans ce cadre, il s’agit d’outiller les industriels à la prise en compte de la dimension environnementale au plus tôt dans leur processus de conception de produits et services. L’éco-conception concerne tous les secteurs industriels et tout type de produits et services, ce qui implique une diversité importante de modèles utilisés par les concepteurs. Depuis plus de 10 ans le laboratoire du G-SCOP a développé des modèles d’analyse du cycle de vie avec les industriels pour répondre à des problématiques de société, évoluant, à la fois, dans un contexte de raréfaction des ressources primaires et de minimisation des  impacts générées sur les écosystèmes par l’activité industrielle. Les modèles développés couvrent par exemple : le remanufacturing, la ré-utilisation, la conception centrée utilisateur, les systèmes de produits-services, l’upgradabilité des produits.
Dans ce contexte, ce stage a pour ambition de contribuer au développement de liens entre ces modèles et les outils existants en conception afin d’intégrer de manière pérenne l’analyse du cycle de vie en conception. 
L’objectif du stage est de développer un protocole de génération de méta-modèles d’analyse de cycle de vie qui puissent être classées selon des critères, à établir au cours du stage. Le protocole devra prendre en compte :

 
  • La classe générique du modèle d’analyse du cycle de vie (imposées : cycle de vie standard et remanufacturing).  La caractérisation du modèle se fera sur la base du format développé au sein du laboratoire et des travaux spécifiques fait dans ces deux domaines. Une attention particulière devra être portée à l’association des données d’entrée et de sortie du méta-modèle à des dimensions associés aux métiers de la conception au sens large (incluant les parties prenantes extérieures).
  • Le contexte associé à ces classes génériques (à spécifier): renseignant le cadre dans lequel ces modèles sont créés/utilisés (ex. : type d’analyse, type de produit, entreprise, outils utilisés (format des données), connaissance/savoir-faire en jeu) afin de standardiser le protocole de construction des méta-modèles.
Le travail consiste en :
  • Une analyse bibliographique de l’existant scientifique et industriel : au travers de la littérature, des cas d’études industriels et des modèles d’analyse du cycle de vie développés ces 10 dernières années au G-SCOP.
  • L’établissement de :

o    Deux classes génériques, au moins, de modèle : cycle de vie « standard » ecoinvent et remanufacturing. Un formalisme rigoureux sera demandé pour l’élaboration de ces modèles (langage UML/SysML à minima) ;
o    Un protocole de construction de classes de modèle d’ACV à partir du suivi du processus de création des deux modèles documenté dans un cahier de laboratoire, traçant les difficultés, les propositions, les évolutions possibles, etc. Ce cahier servira de données primaires pour la construction du protocole de génération des méta-modèles.

Un prérequis dans le domaine de l’éco-conception est nécessaire.

 

mise à jour le 30 septembre 2015

  • Tutelle CNRS
  • Tutelle Grenoble INP
  • Université Joseph Fourier
  • Tutelle UMR
Univ. Grenoble Alpes