Aller au menu Aller au contenu
Consultez les publications et les thèses
Laboratoire des Sciences pour la Conception, l'Optimisation et la Production de Grenoble
Consultez les publications et les thèses
Consultez les publications et les thèses
< >

> GSCOP_RESULTATS > GSCOP_ThèsesSoutenues

Thèse Bertrand NICQUEVERT

Auteur : Bertrand NICQUEVERT
Directeur de thèse : Jean François BOUJUT
Date : 23 novembre 2012

Manager l'interface.
Approche par la complexité du processus collaboratif de conception, d'intégration et de réalisation : modèle transactionnel
de l'acteur d'interface et dynamique des espaces d'échanges.


Dans de grands projets tels qu'accélérateurs ou détecteurs de particules, les interfaces et les frontières se révèlent à la fois critiques et sous-estimées. Le manageur technique, acteur parmi les autres, se trouve placé à des noeuds de réseau où il doit mettre en oeuvre des espaces d'échanges afin de susciter des conduites collaboratives. A partir d'études de cas issus du terrain du CERN, la thèse adopte trois principe (dialogique, hologrammique et d'auto-éco-organisation) issus de la littérature de la complexité. Elle propose une construction méthodologique matricielle originale menant à un modèle transactionnel de l'acteur d'interface. L'espace d'échanges collaboratif se constitue en lieu de la dynamique de transformation de l'acteur d'interface en acteur frontière, ainsi que de celle des objets intermédiaires élaborés lors du processus de conception / intégration en objets frontières, mobilisés pour la réalisation du produit dans le cadre récursivement déterminé du projet. L'intérêt d'une approche globale et couplée de cette dynamique conduit à proposer un hypercompas pour orienter l'agir penser du manageur technique.

mise à jour le 13 novembre 2012

  • Tutelle CNRS
  • Tutelle Grenoble INP
  • Université Joseph Fourier
  • Tutelle UMR
Univ. Grenoble Alpes