Aller au menu Aller au contenu
Consultez les publications et les thèses
Laboratoire des Sciences pour la Conception, l'Optimisation et la Production de Grenoble
Consultez les publications et les thèses
Consultez les publications et les thèses
< >

> GSCOP_RESULTATS > GSCOP_ThèsesSoutenues

Thèse Natalia ALONSO

Auteur : Natalia ALONSO-MOVILLA
Directeur de thèse : Peggy ZWOLINSKI
Date : 30 novembre 2016

Contribution aux méthodes de conception pour la fin de vie : prise en compte des pratiques de prétraitement de la filière DEEE (Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques)


Les filières de valorisation de déchets ont été mises en place au cours des dernières années pour répondre à des pressions économiques, sociétales, environnementales et réglementaires. Pour que les produits en fin de vie soient valorisés au mieux, il faut que leur conception soit adaptée aux spécificités des différents acteurs de la filière. L’étape de prétraitement consiste en la séparation des différents composants et matières des déchets. C’est une étape essentielle pour la valorisation de produits complexes comme les DEEE (déchets d’équipements électriques et électroniques), qui sont l’objet de ces travaux. Nos recherches bibliographiques montrent que les méthodes de conception existantes pour la valorisation ne prennent en compte ni la diversité et la nature des pratiques de prétraitement ni les raisons qui poussent à réaliser chacune d’elles. Afin de comprendre l’expertise liée à ces pratiques, nous avons réalisé deux modèles. En premier lieu, un modèle macroscopique nous a permis d’identifier les grands facteurs qui affectent le fonctionnement des opérateurs de prétraitement. Il a été établi en deux étapes : la première étape consiste en la caractérisation des opérateurs de traitement ; la deuxième étape s’attache à la classification des opérateurs de traitement. Afin de développer ce modèle nous nous sommes appuyés sur deux études descriptives de la filière DEEE française. Une étude descriptive qualitative nous a permis d’identifier les raisons qui poussent les opérateurs à réaliser les différentes stratégies de fin de vie et les processus de prétraitement. Une analyse statistique en composantes principales (ACP), a été réalisée afin de développer une classification des opérateurs de prétraitement. Dans un deuxième temps, dans le but d’identifier quels sont les conséquences de certains choix de conception pour la fin de vie, nous avons développé une méthode d’analyse systématique et détaillée du traitement réalisé par un type spécifique d’opérateur de DEEE. Celle-ci nous a permis d’obtenir un modèle microscopique des activités. Afin de développer et d’appliquer la méthode, nous nous sommes focalisés sur le désassemblage manuel d’écrans plats en vue de leur recyclage. Nous avons obtenu des données quantitatives qui constituent des preuves solides pour soutenir le développement de recommandations d’éco-conception. Avec ce modèle nous pouvons développer des indicateurs et des règles de conception quantitatives utilisables en conception de produit.
 

mise à jour le 16 novembre 2016

  • Tutelle CNRS
  • Tutelle Grenoble INP
  • Université Joseph Fourier
  • Tutelle UMR
Univ. Grenoble Alpes