Aller au menu Aller au contenu
Consultez les publications et les thèses
Laboratoire des Sciences pour la Conception, l'Optimisation et la Production de Grenoble
Consultez les publications et les thèses
Consultez les publications et les thèses

> GSCOP_RESULTATS > GSCOP_ThèsesSoutenues

Thèse Thanh Hoang VO

Auteur : Thanh Hoang VO
Directeur de thèse : Frédéric VIGNAT
Co encadrant : Guy PRUDHOMME, Philippe MARIN
Date : 29 septembre 2017

La démarche de conception pour la Fabrication Additive:
choix des modes de representation dans la phase d’analyse

A ce jour, la fabrication additive est développée autour de plusieurs procédés qui sont capables de fabriquer des pièces en plastique ou en métal. La FA possède des points positifs tels que la liberté de forme de la pièce et l’absence d’outillages spécifique pour la réalisation de chaque pièce. Mais la FA présente aussi des inconvénients comme la qualité de surface de la pièce, actuellement faible, le cout de la fabrication, notamment à cause de l’investissement lié à la machine de fabrication mais aussi le cout des matières premières. Dû aux différences avec les technologies traditionnelles, nous considérons qu’il est nécessaire de définir un nouveau processus de conception, spécifique pour la fabrication additive Dans cette thèse nous proposons une méthode de conception pour la fabrication additive qui nous permet de concevoir une pièce ou un mécanisme de manière optimale.

Le travail de thèse répond aux deux questions de recherche suivantes :

· Quel modèle pour le processus de conception d’une pièce par fabrication additive ?

o Comment tirer les profits de l’avantage de la FA, par exemple, la liberté de la forme ?

o Comment intégrer des caractéristiques du procédé de FA dans le processus de conception ?

· Quelle est l’influence de la représentation intermédiaire dans le processus de conception pour la fabrication additive ?

o Les types de représentations intermédiaires dans le cadre de la conception pour la FA

o Le choix du type de représentation intermédiaire pour évaluer le produit dans un moment spécifique du processus de conception pour la FA.

Dans un premier temps, nous avons développé un modèle de processus qui permet de prendre en compte les caractéristiques des procédés et ainsi tirer profits des avantages de la fabrication additive.

Dans un deuxième temps, nous avons déterminé une méthode de choix qui nous permet de choisir entre les types de représentations intermédiaires pour évaluer le produit dans un processus de conception pour la FA. Cette méthode est basée sur le Case Based Reasoning.





mise à jour le 12 septembre 2017

  • Tutelle CNRS
  • Tutelle Grenoble INP
  • Université Joseph Fourier
  • Tutelle UMR
Univ. Grenoble Alpes