Aller au menu Aller au contenu
Laboratoire des Sciences pour la Conception, l'Optimisation et la Production de Grenoble
Bonjour,

Le Midi ROSP reprend le jeudi 25 septembre à 12h avec un séminaire de Ahmed Gara-Ali, doctorant dans l’équipe. Je prévoirai de l’alimentation à partager pour vous aider à écouter, à cette heure où certains sont appelés irrésistiblement vers une table bien garnie…

A bientôt,

Nadia Brauner


Titre: Résolution des problèmes d’ordonnancement à une machine et machines parallèles non-liées avec des périodes de maintenance et un effet de détérioration.

Ahmed Gara-Ali, Marie-Laure Espinouse, Gerd Finke

Résumé :
Qu’il s’agisse de services ou de production industrielle, la planification des périodes de maintenance est très importante et vise à améliorer l’efficacité de l’entreprise en termes de coûts de production et de délais de livraison. Cependant les problèmes classiques d’ordonnancement considèrent que les machines sont toujours disponibles. Or cette hypothèse n’est pas toujours vraie. Depuis le début des années 1990, plusieurs travaux ont été menés sur l’ordonnancement en présence de périodes d’indisponibilité (appelé souvent période de maintenance). La plupart de ces travaux considère que la durée de ces périodes est fixe (Ma et al. 2010, Schmidt 2000).
D’autre part, l’état de la machine peut affecter les performances de la production. Ces variations sont généralement modélisées par un effet de détérioration (vieillissement). Dans l’ordonnancement avec un effet de détérioration, introduit initialement par Browne et Yechiali (1990), plus la date début d’une tâche est tardive, plus sa durée de traitement est importante. Cette durée est expliquée par le vieillissement de la machine.
L’ordonnancement de ces périodes de maintenance est important pour contrer la détérioration de la machine. En effet, l’insertion d’une période de maintenance dans un système de production permet de rétablir les conditions initiales et d’améliorer la performance de la machine (Wang et al. 2013, Hsu et al. 2014).
Dans cette étude, nous considérons que les durées de maintenance sont variables, en fait plus la période séparant deux maintenances est importante plus la maintenance à réaliser est lourde et donc plus sa durée est importante.
Dans cet exposé, nous étudions les problèmes d’ordonnancement avec un effet de détérioration en présence de périodes de maintenance de durée variable. Notamment, nous présenterons une approche générale pour résoudre ces problèmes avec une machine et plusieurs machines parallèles non-liées. Plusieurs critères d'optimisation ont été étudiés. Cette approche permet de généraliser plusieurs résultats antérieurs et de proposer des algorithmes de résolution avec une complexité améliorée.
C.-J. Hsu, M. Ji, J.-Y. Guo, et D.-L. Yang. 2013. Unrelated parallel-machine scheduling problems with aging effects and deteriorating maintenance activities. Information Sciences, 253, p. 163-169.
G. Schmidt. 2000. Scheduling with limited machine availability, Eur. J. Oper. Res., vol. 121, no 1, p. 1‑15.
L.-Y. Wang, Li-Yan, X. Huang, P. Ji, et E.-M. Feng. 2014. Unrelated Parallel-Machine Scheduling with Deteriorating Maintenance Activities to Minimize the Total Completion Time. Optimization Letters, 8 (1), p. 129-134.
S. Browne et U. Yechiali. 1990. Scheduling Deteriorating Jobs on a Single Processor. Oper. Res., vol. 38, no 3, p. 495‑498.
Y. Ma, C. Chu, et C. Zuo. 2010. A survey of scheduling with deterministic machine availability constraints. Comput. Ind. Eng., vol. 58, no 2, p. 199‑211.

mise à jour le 16 septembre 2014

  • Tutelle CNRS
  • Tutelle Grenoble INP
  • Université Joseph Fourier
  • Tutelle UMR
Univ. Grenoble Alpes